Février, dernier mois de l’hiver

Février, dernier mois de l'hiver - Réflexologie plantaire à Bordeaux

Février : Nous voilà presque au printemps encore quelques semaines, quelques jours.
Si vous observez bien autour de vous, Dame Nature (même en ville), donne des signes annonciateurs.
Entre hiver et printemps.

Il y a quelques jours de cela, je suis partie me promener dans ma campagne, je me suis retrouvée à passer d’une saison à l’autre au fil de ma balade. Cet hiver, Il y a eu de la pluie, du vent, mais aussi du beau temps !
Les premières jonquilles poussent au bord du chemin. C’est l’hiver qui se meurt. Depuis quelques jours, il fait un peu moins frais. Déjà le printemps ou presque.
Avouons que nous ne l’avons pas beaucoup ressenti, cette saison d’hiver.

Les bourgeons feront leur apparition bientôt et ce n’est qu’une question de jours avant que nous puissions remiser nos bottes et nos gros manteaux. J’attends le printemps avec impatience.
Je suis née au début du mois de mars, je suis donc une fille de printemps. Je ne suis pas une fille d’hiver.
Devoir m’habiller avec plein de couches, ce n’est pas fait pour moi.
Le printemps, c’est comme le début d’une nouvelle aventure.

Le poème de Victor Hugo trotte dans ma mémoire : Après l’hiver.

« La nuit meurt, l’hiver fuit; maintenant la lumière,
Dans les champs, dans les bois, est partout la première.
Ô printemps ! Bois sacrés ! Ciel profondément bleu !
On sent un souffle d’air vivant qui vous pénètre,
Et l’ouverture au loin d’une blanche fenêtre;
On mêle sa pensée au clair-obscur des eaux;
On a le doux bonheur d’être avec les oiseaux
Et de voir, sous l’abri des branches printanières,
Ces messieurs faire avec ces dames des manières. »

J’ai le sentiment d’être entre deux, comme la nature, j’hésite.

En médecine chinoise, l’intersaison de mi-janvier à début février est gouvernée par l’élément Terre. Le couple associé à l’intersaison est : Rate-Pancréas/Estomac, pilier de la digestion.

Nous pourrions faire une comparaison de cette période comme l’étale, entre deux grandes marées d’énergies. Été/Hiver. Une zone tampon, car nous allons passer de l’énergie Yin à l’énergie Yang.
Elle correspond à « ce qui n’est plus », mais « qui n’est pas encore », un changement d’état, de nature, une transformation. Ce n’est pas encore la fin de l’hiver, ni vraiment le début du printemps. Les températures peuvent être agréables ou très froides.

Prenons un exemple : le jour tombe t-il d’un seul coup ? La nuit vient-elle comme si l’on appuyait sur un interrupteur ? Non bien sûr.

Cette période assure la transition entre l’élément Eau (Rein-Vessie) de l’hiver à l’élément Bois (Foie/Vésicule-Biliaire) du printemps.

L’intersaison est importante, on ne passe pas d’un cycle sans intersaison. C’est une période de préparation à l’énergie printanière qui s’annonce à la mi-février. Ce passage est d’une durée de 18 jours environ.

Gardons les bonnes habitudes de la saison hiver : de réchauffer les reins.
Tout en commençons à réveiller le prochain couple : Foie/Vésicule-biliaire.

La Médecine Traditionnelle Chinoise parle de l’Estomac comme d’une casserole. La Rate, quant à elle, est le Feu sous la casserole (Feu digestif). Manger cuit plutôt que cru. Boire chaud après les repas pour faciliter la digestion, surtout au réveil.

En réflexologie plantaire, je continue de travailler sur Rein/Vessie, en associant Rate, Pancréas/Estomac (pour l’intersaison) et je commence à réveiller Foie/Vésicule biliaire.

Cette intersaison peut donner un sentiment de fatigue, de baisse de moral. Tenir encore un peu avant que notre énergie printanière fasse son apparition. Apprendre la patience.

Vous pouvez continuer les bains de pieds, réchauffez-vous le bas du dos et tenez la zone de l’estomac au chaud aussi.

#hiver #cycle #réflexologie #plantaire #aliment #février

Équilibre & sens – Réflexologie plantaire à Bordeaux