Novembre : second mois de l’automne

Novembre : second mois de l'automne - Réflexologie plantaire à Bordeaux

Novembre,

Les couleurs flamboyantes sont bien installées encore pour quelques temps. Il suffirait de quelques violentes bourrasques de vents pour finir de les décrocher, et ainsi les arbres se retrouveraient dénudés.
De fortes averses musicales, lourdes ont mouillés les sols. C’est une vraie symphonie que nous offre la nature. Rien de tel pour me pousser en dehors de chez moi en ce mois de Novembre.

Mère Nature, mieux que quiconque, sait créer le décor parfait pour une promenade. Je chausse mes bottes en caoutchouc, j’enfile mon imperméable, et hop direction la forêt.

Il est démontré que la marche allège le poids du stress. En avant pour une grande marche.

Sur le chemin un tapis épais de feuilles aux multiples couleurs, accroche mon regard, je suis en admiration devant tant de beauté.
Mon nez est chatouillé par un bouquet d’odeurs. Je cherche à les reconnaître. Je hume l’air comme un animal.
Ces merveilles rendent chaque pas utile. L’odorat nous relie à un lieu, à un souvenir. Ma mémoire est au travail.

L’odorat est le seul sens entièrement développé à la naissance. Les molécules odorantes vont directement au cerveau et accèdent au centre de la mémoire, à notre bibliothèque personnelle.

Je poursuis ma balade en chantant une comptine :
-« Promenons-nous dans les bois
Pendant que le loup n’y est pas
Si le loup y était, il nous mangerait
Mais comme il n’y est pas,
il ne nous mangera pas.
Loup y es-tu ?
OUI
Que fais-tu ? M’entends-tu ?
OUI, je mets ma culotte… »

Pourquoi d’un seul coup mon pas s’accélère ? Aurais-je encore un peu peur de ce loup de mon enfance ?

Les sons de la forêt sont autour de moi, j’entends le craquement des branches, le bruit des feuilles mortes sous mes pieds. Le bruit que font les glands des chênes en tombant au sol. Le cri d’un animal. Le sautillement d’un écureuil d’une branche à l’autre. Le vent, sur mon visage, je peux sentir son souffle sur ma peau.

L’automne, en ce mois de Novembre, est propice aux réflexions. A faire le point sur l’année qui se termine. Nous sommes régis par la loi des cycles. Le principe fondamental de ce monde est le mouvement.

Hiver, printemps, été, automne… La nature qui s’évanouit pour renaître à nouveau.

Comme la terre se met en repos, l’homme se met en repos. L’automne est le début de cette mise au repos, la fin d’une agitation (l’été). Le retour au calme tout doucement, à la vitesse de la lumière qui baisse chaque jour. La forêt vie au ralenti.

En Novembre, prenons le temps nous aussi de nous accorder du temps. Nous avons tous besoin de mettre un frein à ce qui nous consume au quotidien. Quand le travaille nous épuise, que la pollution nous étouffe, que l’agitation nous rend dingues, il n’y a qu’une seule solution : sortir de chez soi et chercher le plein air.

Respire, respire, ferme les yeux et inspire cet air frais que t’offre Mère Nature.

Cessons pour quelques heures ce vacarme. Nous sommes et devons être en harmonie parfaite avec la nature.

 

Tarte au potimarron et fromage blanc - Les pieds dans le plat

Pour continuer à aider et stimuler le couple Poumon/Côlon de la saison automne dans votre alimentation, il serait bénéfique de cuisiner :

Poireau, millet, cannelle, gingembre, ail, céleri, chou-rave, oignon, navet, châtaigne, épinard.

Les aliments qui stimulent le côlon :

Betterave, carotte, champignon, chou, sésame, sarrasin, aubergine.

J’ai choisi deux recettes que j’apprécie pour leur facilité et qui peuvent- être déclinées avec d’autres légumes.

Le cumin : une graine qui calme les ballonnements, les intestins enflammés et prévient les mauvaises digestions. Les graines de cumin sont riches en vitamines B1, en minéraux et oligoéléments. Le cumin fait parti des plantes utiles pour faciliter l’allaitement.

Le céleri-rave : est un légume racine, il a un petit goût de noisette. Le céleri-rave est riche en fibre, qui facilite le transit intestinal. Importante source de phosphore. Riche en vitamines K et B6. Le céleri-rave serait un excellent antioxydant .

Le potimarron : Une bonne source de potassium qui favorise une bonne digestion, de manganèse qui protège le corps contre les radicaux libres. Une excellente source de vitamine A. Il en contient deux fois plus que la carotte.

En réflexologie plantaire, nous continuons à travailler les zones réflexes Poumon/ CôlonEn réflexologie plantaire, nous continuons à travailler les zones réflexes Poumon/ Côlon,

Tout en préparant les zones réflexes : Reins/ vessie, pour ainsi préparer la saison prochaine : l’hiver.

Voici une façon simple d’auto massage en réflexologie. A faire plusieurs fois dans la semaine, pour se délasser, se détendre, et préparer son corps et son énergie à cette saison de repos énergétique.

Commencez par le dessus du votre pied droit avec des gestes lents et enveloppants. Venez glisser sur les côtés de votre pied. Passez autour des chevilles, et revenez sur le dessus du pied.

Puis massez un à un vos orteils, et finir par les étirer doucement en terminant par des petites pressions. Passez sur la voûte plantaire en effectuant des petits mouvements circulaires et glissés du bout de vos pouces. Insistez bien sur les zones douloureux ou crispées. Insistez bien sur les zones Poumon/Côlon. Puis passez au pied gauche.

Vous pouvez appliquer une huile végétale pour assouplir et nourrir vos pieds.

Vous pouvez continuer ce massage des pieds avec une balle de tennis. Faites rouler la balle sous votre pied droit, puis le gauche. Faites des mouvements lents, un appui confort-inconfort.

De cette façon vous allez détendre l’ensemble de vos muscles.

N’oubliez pas que chacun de vos pieds possèdent 26 os, 33 muscles, et 102 ligaments, et ils vous vont faire en moyenne deux et demi le tour de la terre dans une vie.

Alors un peu de douceur en ce mois de Novembre.

 

#automne #novembre #cuisine #réflexologie #recette

Équilibre & sens – Réflexologie plantaire à Bordeaux